Dans Tokyo sévit des créatures abominable mangeant les humains, on les appeles les ghouls, serez-vous une de ces ghouls ou rejoindrez-vous le CCG Anti-ghoul.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne te dois rien. Alors dégage. || PV Hasumi Sayuri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurusu Syo
Admine Goulibal ♦ Goule de Rang SS
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/08/2016

Feuille de personnage
Classe: Rang SS
Physique & Caractère:
Surnom & Masque:

MessageSujet: Je ne te dois rien. Alors dégage. || PV Hasumi Sayuri   Lun 29 Aoû - 20:55

Je ne te dois rien alors dégage.
Scramasaxe (Kurusu Syo) ft. Hasumi Sayuri
https://youtu.be/toPm-L7Ib44


La démarche souple, le diable naviguait dans les ruelles désertes et sombres de la ville de Tokyo, à l’affut d’une future victime sur qui frapper comme la foudre. Un sourire malsain plaqué sur son visage d’ange, des yeux brillants d’une lueur vile, le démon arrivait à destination. Le bel inconnu ouvrit alors la porte grinçante et la referma derrière lui, la laissant entrouverte pour laisser passer un rai de lumière dans la pièce, la plongeant dans une semi obscurité effrayante. A l’abri des regards, la mort troqua alors son chapeau bleu marine pour un crâne de cerf orné de magnifiques bois, son regard passant du charmant bleu océan d’un être humain à celui rouge sang d’une créature abominable, et pour finir des ailes géantes de chauve-souris étaient apparues dans le dos de la créature, trônant en maîtres dans ce tableau monstrueux et pourtant étrangement captivant. La chose monta alors les escaliers délabrés de la vieille bâtisse, un corps était étalé là, déchiqueté par morceaux à certain endroit, le corps d’une jeune femme à moitié dévoré. Le monstre s’avança alors vers son repas qu’il avait commencé la veille et commença à l’emballé dans une bâche hermétique, avant de se mettre à sa tâche d’éboueur, enlevant le sang qui salissait le vieux parquet. Il avait presque terminé sa besogne lorsqu’il se crispa et se retourna lentement vers la porte. Il y avait quelqu’un. Il laissa tout en plan et alla s’asseoir sur le rebord de la fenêtre pas le moins du monde inquiet par ce qui pouvait se trouver de l’autre côté de la porte. Le beau démon patienta alors pendant quelques secondes avant de lancer un violent courant d’air d’un battement d’ailes, provoquant l’ouverture de la porte dans un bruit sourd. Son sourire arrogant toujours plaqué sur sa gueule d’ange, la mort observa son invité sous aucune réserve, le temps semblait s’être arrêté.


Dernière édition par Kurusu Syo le Jeu 1 Sep - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasumi Sayuri
Modératrice complètement folle ♦ Goule de Rang A
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 24/08/2016

Feuille de personnage
Classe: Pour les goules et inspecteurs.
Physique & Caractère:
Surnom & Masque:

MessageSujet: Re: Je ne te dois rien. Alors dégage. || PV Hasumi Sayuri   Mar 30 Aoû - 13:15

Les dimanche matin il n’y a pratiquement personne dans les rues enneigé de Tokyo. Seul le vent et le froid sont de sortis. La plus part des humais préfère resté chez eux bien au chaud. Les humais sont des trouillards, ils ne sont pas comme nous, se sont des êtres inférieurs. Nous, les ghoules, nous prendrons un jour le contrôle du monde, et le CCG sera à genoux devant nous! C’est connards de membres su CCG, ils ne paient rien pou attendre!
Je continue de marcher, ruminant des idées noires. Sur mon chemin je bouscule un home d’âge mur, il m’insulte, je résiste à la tentation de le tué. Mais lorsqu’il m’envoya un doigt d’honneur puis d’essayer de me frapper, je craque. J’attrape son bras, le tords et l’emmène dans une ruelle à l’abris des regards indiscrets. Dès que nous sommes seuls, je lui envoie une pluie de coups de pied et de coups de point. Une lueur de folie brille dans mon regard. Soudain mes pupilles devinrent rouges, je sors mon kagune et m’approche doucement de ma victime, je veux la faire souffrir, je veux qu’elle ressente de la douleur. Après lui avoir assener plusieurs coups, je le tue. Je le mange ensuite, je savoure, sentant le sang chaud coulé dans ma gorge.
J’ai encore envie de meurtres, j’ai envie de tué, d’assassiné, de faire souffrir. Alors je sors de la ruelle, mes yeux sont redevenu bleus. Je regarde autour de moi. Des garçons me sourient bêtement ou alors me siffle. Je ne veux pas eux comme proie, je veux une proie plus dur à tuer, je veux un dur à cuire!
Soudain quelqu’un attire mon attention, il à des cheveux blonds. Ce n’est pas un humain, c’est une goule, je le sais… Je ressens comme une obligation, une obligation de le suivre. Alors je le suis, j’avance à pas de loup, ne faisant aucuns bruits. Soudain le blond entre dans une maison, je n’ai pas envie d’entrer… mais ma curiosité prend le dessus. J’entre. Le garçon semble m’attendre. Je plonge mon regard dans le sien puis lui dit d’une voix clair et dénué de toute émotions:

-Qui es tu?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je ne te dois rien. Alors dégage. || PV Hasumi Sayuri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récomp-moi, si tu peux
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Une taffe, une taffe ! [Turner]
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul : Un univers mortel :: Quartier Est :: Arrondissement 12-
Sauter vers: